L’urgence est évidemment de contenir le plus rapidement possible cette pollution majeure et de procéder à son nettoyage. Depuis de trop nombreuses années, TOTAL a démontré que sa recherche du profit maximum se conjuguait avec beaucoup d’irresponsabilités en matière de sécurité.

Pour les Alternatifs 44, seule une commission d’enquête indépendante, en lien avec les associations de défense de l’environnement et les collectivités locales, peut permettre d’apprécier l’ampleur des dégâts et d’établir la chaîne des responsabilités. Les conséquences en matière de sécurité sanitaire doivent aussi faire l’objet d’une évaluation rapide par une commission indépendante.

Sans attendre, le gouvernement doit contraindre la société TOTAL à provisionner l’intégralité des dépenses liées à la nécessaire dépollution.

 Les Alternatifs appellent tous les citoyen-ne-s attachées à la défense de la beauté de la Loire, à la qualité écologique son estuaire et à la santé de ses riverains à se mobiliser contre l’irresponsabilité de TOTAL.

TOTAL Ment Responsable.

Les Alternatifs 44, 19 mars 2008