Alternatifs 86

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 28 septembre 2010

RÉSOLUTION DE LA COORDINATION NATIONALE DES ALTERNATIFS RÉUNIE LES 25 & 26 SEPTEMBRE 2010 Qu'ils dégagent tous !

Deux ans après le début de la crise financière et malgré des discours de façade, l'offensive de l'oligarchie financière n'a jamais été aussi forte. Partout en Europe, elle démantèle les services publics, détruit l'emploi, remet en cause les salaires socialisés, institutionnalise la précarité… En Grèce, en une seule nuit (le 5 mai) tout le projet global de l'ultra-libéralisme a été mis en application, approuvé par le FMI, la Banque centrale européenne et le gouvernement social-libéral, largement applaudi par tous les gouvernements européens.

Lire la suite

Aérotop Poitiers 2010 : L’avion du futur ? celui qui ne décolle pas !

Le Grenelle de l’environnement n’a pas été un échec sur tous les plans. Il a entre autres amplifié la communication sur le développement durable. EDF et AREVA se font les champions du nucléaire …durable. La SNCF a toujours un train d’avance pour réduire le ferroutage et augmenter la fermeture des petites gares dites non rentables. Les géants de l’agroalimentaire vont bientôt inventer les OGM durables ! Il était donc inévitable que l’aéronautique ne se mette pas également à cette comm’.

Lire la suite

mercredi 15 septembre 2010

Des Roms aux retraites : ce gouvernement ne sait agir que par la brutalité

La droite au pouvoir avait déjà, depuis l'élection de Sarkozy, accéléré la dérive sécuritaire, xénophobe et raciste déjà mise en oeuvre par les gouvernements successifs depuis plus de 20 ans. Elle poursuit dans sa brutalité, sur la question des retraites.

Lire la suite

jeudi 2 septembre 2010

Pour que 2010 ne reste pas un été meurtrier pour l’égalité des droits, la justice sociale, la démocratie

La droite au pouvoir avait déjà, depuis l'élection de Sarkozy, accéléré la dérive sécuritaire, xénophobe et raciste déjà mise en oeuvre par les gouvernements successifs depuis plus de 20 ans.

 

Du refus regrettable d'une partie de la gauche de respecter l'engagement du droit de vote des immigrés, jusqu'à la politique commune à la droite et l'extrême-droite contre des populations étrangères et issues de l'immigration post-coloniale systématiquement suspectées et stigmatisées : la dérive s'est accentuée et elle est devenue gravissime cet été avec les attaques contre les Roms

 

Depuis trop longtemps : droit d'asile bafoué, suspicion généralisée et discriminations persistantes, refus de l'égalité des droits, rafles et expulsions des sans-papiers et de leurs enfants …

Aujourd'hui, l'objectif est de désigner des boucs-émissaires à toutes celles et ceux qui souffrent de la crise que les capitalistes font supporter aux salarié-e-s, retraité-e-s et travailleurs-euses précaires. Il joue ainsi aux apprentis-sorciers, avec comme objectif la sauvegarde du profit.

 

Face à cette politique, la riposte la plus large, celle d'un front politico-social rassemblant le plus grand nombre de forces citoyennes, associatives, syndicales et politiques, est indispensable, comme c'est le cas samedi 4 septembre.

 

Les politiques publiques doivent traduire dans la réalité ces jolis mots de Liberté, d'Égalité, de Fraternité.

 

il y a urgence !

 

Pour les Alternatifs, défense des droits et des libertés, luttes contre toutes les discriminations et mobilisations sociales et politiques pour les retraites et le partage des richesses sont indissociables : avec sa politique de dérive sécuritaire, de racisme et xénophobie d'Etat, le gouvernement ne cherche pas seulement à récupérer l'électorat d'extrême-droite, il construit l'Etat autoritaire dont patrons et actionnaires, affairistes des milieux financiers, dirigeants du FMI et dirigeants de l'Union Européenne ont besoin pour faire plier le monde du travail et lui faire payer, comme en Grèce, la crise du capitalisme.

 

NOUS NE CÈDERONS PAS !