Le congrès des Alternatifs, réuni à Paris les 17 et 18 novembre, avait pour ordre du jour - l'analyse de la crise/mutation du capitalisme et les réponses alternatives à travers les mobilisations, dans le débat politique, par les expérimentations alternatives et la construction de contre-pouvoirs - la poursuite de la démarche de rassemblement d’une gauche alternative rouge et verte - le débat sur la participation au Front de Gauche.

Lire la suite